Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ville Intelligente : bientôt l'émergence des Intelligences Artificielles Locales

Publié le par Michel Rousseau

#SmartCity #IntelligenceArtificielle #Rapport
Il est certain que d'ici quelques années (moins de 10), les équipes municipales géreront la ville intelligente conjointement à une IA (Intelligence Artificielle) locale, laquelle mettra en action toutes les heuristiques nécessaires au meilleur fonctionnement automatisé de la smart city.


Le document édité par France Straégie et téléchargeable ci-dessous a une triple ambition.

A) Clarifier l’acception de l’intelligence artificielle et son intégration dans la production. Il s’agit principalement d’apprentissage machine – la capacité d’un logiciel informatique à reproduire avec une très bonne qualité certaines aptitudes humaines dès lors que des données d’entraînement en quantité suffisante sont disponibles. Ces dispositifs sont utilisés pour la reconnaissance de la voix, le classement d’images, de sons, de vidéos, le traitement de texte, par exemple la traduction automatique.

B) Attirer l’attention sur l’essentiel : les données. La valeur n’est pas là où l’on croit : elle provient des données nécessaires à l’apprentissage bien plus que de l’algorithme, dont les développements se font de manière ouverte (en open source). En conséquence, les entreprises ou les administrations (pour la production de services publics) doivent se concentrer sur l’identification des données susceptibles d’être utilisées et sur les modalités concrètes d’exploitation (mise à disposition des données, éventuellement mutualisation, en conservant le contrôle des exploitations qui en sont faites ou en bénéficiant d’un juste retour), Par ailleurs les réflexions sur la libre circulation des données, entre espaces géographiques mais également entre acteurs économiques, doivent être approfondies.

C) Souligner qu’il s’agira de transformations du travail beaucoup plus que de suppressions d’emplois : l’aménagement de ces transformations va demander une construction de la décision aussi anticipatrice que possible, incluant les acteurs pertinents, au premier chef les professionnels concernés. Le but à atteindre est de créer de la valeur dans le travail pour tous, de donner plus de pouvoir et d’intelligence grâce à l’IA et non de mécaniser les humains. Les politiques publiques, nationales et régionales, doivent être mobilisées pour construire une vision positive de l’IA, qui nécessite des plateformes plurielles d’évaluation et de co-conception des transformations.

http://www.strategie.gouv.fr/…/rapport-intelligence-artific…

Commenter cet article